L'actualité de l'immobilier par CAPIFRANCE

Mobil home : une résidence secondaire accessible !

Mobil home : une résidence secondaire accessible !

juil 8, 2015

Le mobile home séduit chaque année de nombreux couples en quête de résidences secondaires à prix abordables. Une tendance de fond sur laquelle CAPIFRANCE s’est positionné depuis 2013. Le réseau est en effet partenaire de Tohapi, spécialisé dans les résidences de plein air. Explications…

Mas provençal, villa ultra moderne, maison de campagne… Avoir une « résidence secondaire », renvoie bien souvent à un rêve inaccessible pour la majorité des français, au vu des prix exorbitants de l’immobilier pratiqués sur le marché. Pourtant, il existe bien une solution pour ceux qui ne veulent pas renoncer à leur petit coin de paradis en bord de mer, à la montagne ou en campagne… Un nouveau type d’hébergement de plein air est en effet en train de remporter un franc succès ces dernières années, il s’agit du mobil home.

« Devenir propriétaire d’un mobil home est sans doute aujourd’hui la formule la plus économique et la plus complète pour disposer d’une résidence secondaire » assure Véronique Marcelino, qui s’est laissé convaincre par ce type d’achat au mois de mai dernier. Cette maman de trois grands enfants cherchait alors un endroit au soleil qui pourrait permettre à la famille de se retrouver le temps d’un long week-end ou d’une semaine détente. « L’idée était d’acheter une résidence dans le sud, où les enfants pourraient prendre des vacances avec leurs conjoints, se retrouver entre amis et peut être plus tard venir avec leurs enfants… On en discutait régulièrement sans être très arrêté sur la question ».

Moyennant 13 000 euros, Véronique Marcelino dispose désormais d’un hébergement tout confort, tout équipé, clef en main, mais surtout d’un environnement 100% nature et convivial. « L’autre gros avantage du mobil home c’est que nous pouvons profiter de toutes les animations et infrastructures du camping. Et pour le retour sur investissement, Tohapi s’occupe de la location en juillet et août, environ1 000 euros en moyenne la semaine, ce qui nous permet de rentrer dans nos frais de fin d’année qui s’élèvent à 5 800 euros».

Pour Véronique Marcelino, le mobil home semble donc être un bon investissement, « même si au départ nous n’avons pas réalisé cet achat pour faire un placement. Et puis les démarches sont assez simples. Pour ma part je suis passée par un conseiller CAPIFRANCE, qui a tout géré. De la visite en passant par les documents administratifs, j’ai trouvé dans le réseau une réponse pertinente et professionnelle».

Le marché de la vente de Mobil-Home en France :

  • Marché principalement axé sur l’occasion (environ 70%)
  • Entre 17 et 20 000 unités vendues par an
  • Prix de vente moyen à 21 000 € TTC
  • Une nouvelle solution d’accession à la propriété
  • Un marché prometteur et en constante évolution

La typologie de l’acheteur de Mobil-Home :

  • Une majorité de retraités/séniors
  • Employés avec 2 ou 3 enfants à charge
  • Tranche d’âge entre 50 et 70 ans
  • Résidence principale payée

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>