L'actualité de l'immobilier par CAPIFRANCE

Emploi des séniors : les piliers de la compétitivité ?

Emploi des séniors : les piliers de la compétitivité ?

mai 20, 2014

Retrouver du travail après 50 ans relève encore et toujours en France de la quadrature du cercle. Pourtant, chez CAPIFRANCE, les séniors sont considérés comme les piliers de la performance. Le réseau n’hésite donc pas à les recruter…

Alors que la situation de l’emploi des séniors n’est pas brillante, en un an, le chômage des 50 ans et plus a augmenté de 16,4% ; certains acteurs de l’immobilier misent au contraire sur ces profils plus matures et expérimentés. C’est le cas notamment chez CAPIFRANCE, qui compte plus de 49% de conseillers de plus de 50 ans. « Chez nous, les séniors sont les bienvenus, car ils sont souvent plus autonomes, vont vite dans l’analyse de certains dossiers complexes et puis, ils ont généralement une grande facilité d’adaptation et d’intégration» constate Jacques DABOUDET, PDG.

Des séniors rassurants pour les employeurs et les clients

Pour lui, le premier avantage à l’embauche des séniors, reste l’expérience. « Les compétences acquises par les séniors au cours de leur carrière professionnelle sont ressenties comme des atouts incontestables. Pour nous, c’est la quasi garantie d’une expérience professionnelle confirmée et pour le client, c’est rassurant d’avoir à faire à quelqu’un de mûr qui connaît son métier » assure Jacques DABOUDET.

Les piliers d’une entreprise

Autant d’arguments qui expliquent sans doute pourquoi chez CAPIFRANCE, les séniors sont choyés. C’est le cas notamment de Sylviane Quiviger, 61 ans, conseillère depuis mars 2010. « Cela fait 20 ans que je travaille dans l’immobilier. C’est un secteur que j’aime mais qui peut parfois être intransigeant y compris pour les séniors. Ma dernière expérience dans une agence immobilière traditionnelle en atteste, puisque j’ai été remerciée pour laisser place à la relève. Ma patronne souhaitait faire rentrer sa fille, j’ai donc été poussée vers la sortie. J’avais à l’époque 57 ans. Mais finalement ma chance aura été de rentrer chez CAPIFRANCE. Dans le réseau tout est diff™érent, on est considéré à notre juste valeur. Notre expérience est mise en avant et on nous encourage au contraire à transmettre nos connaissances. CAPIFRANCE a compris que les séniors pouvaient être des piliers pour l’entreprise et des moteurs pour les autres conseillers. Finalement dans le réseau, il y a un réel respect des anciens. » Sylvianne QUIVIGER, capitienne du 29.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>