L'actualité de l'immobilier par CAPIFRANCE

Dossier : Le bien-être au travail

Dossier : Le bien-être au travail

juil 23, 2013

C’est un fait, nous passons la majeure partie de notre vie à travailler. C’est pourquoi il est important d’aimer son travail et de tendre
vers un sentiment de bien-être dans sa sphère professionnelle. Est-ce un hasard si le marché du bien-être pèse plus lourd que l’industrie de la mode et du luxe ou que l’industrie aéronautique et spatiale* ? Certains économistes considèrent même que ce marché pourrait dépasser celui de la santé d’ici quelques années !

En effet, le marché du bien-être rapporte déjà 37,5 milliards* d’euros de chiffre d’affaires. Les besoins évoluent et les
préoccupations changent. Aujourd’hui, les Français chassent le stress : coaching, cosmétiques, remises en forme, relaxation, spas, thalassothérapies, médecines douces, diététique, produits bio et compléments alimentaires… Des moyens sine qua non pour être heureux et repousser les tensions quotidiennes !

CAPIFRANCE s’intéresse à ces tendances et accorde une importance particulière au bien-être de ses collaborateurs. Dans ce dossier, nous allons faire le point sur les sources de stress et les actions mises en place par notre entreprise pour les contrer !

page2

L’épanouissement professionnel n’est pas une évidence. En effet, les Français sont majoritairement frustrés car ils idéalisent leur travail sans en être satisfaits. En 2012, 46,4 % des Français se déclarent stressés par leur activité professionnelle. Si bien que les magazines reprennent en masse des articles sur le « burn out » : le mal du siècle ! Démotivation, incompréhension, stress, tensions, manque de sommeil…

Quelles sont les techniques à adopter pour diminuer « l’effet stress » ?

D’après une enquête de l’ISSP (Programme international d’enquêtes sociales), les travailleurs indépendants sont plus enclins à stresser que les salariés. Toutefois, les commerciaux indépendants sont significativement plus satisfaits de leur travail que les autres et on apprend également que leur statut est plutôt envié par les salariés.

Exercer son métier à domicile fait rêver. Les uns souhaitent gagner en efficacité, les autres mieux concilier vie professionnelle et vie privée. Travailler chez soi est une promesse d’accomplissement.

Un phénomène à prendre au sérieux. Détecter pour soigner, CAPIFRANCE a décidé d’accompagner ses conseillers pour leur assurer bien-être et confort dans leur activité professionnelle.

En France, le coût du stress au travail avoisine 1,6 milliard d’euros par an. D’après l’OMS, notre pays est le 3ème à enregistrer le plus grand nombre de dépressions en lien avec le travail.

Ceux qui en parlent le mieux, ce sont encore les capitiens …

martial
Martial GUEBEY (73)
« j’ai recruté ma compagne ! Du coup, on travaille ensemble. Les mêmes rythmes, les mêmes objectifs et les mêmes temps libres ! »

yvon
Yvon FOULON-SAULI (20)
« Une pièce séparée au sein de son habitation est la meilleure solution et pour les appels, prenez un casque avec micro-perche pour filtrer les éventuels bruits extérieurs.»

laurence

Laurence COHEN (82)
« Je n’ai pas d’astuce car je ne sépare rien du tout : je mange CAPI, je dors CAPI, je pense CAPI ! »

christel

Christel BOS-BOURGINE (22)
« Je voulais justement travailler chez moi et c’est réussi. C’est juste une question de discipline. Il est impératif d’avoir un bureau et de préférence le plus éloigné possible de la pièce de vie. Mon bureau est au bout du couloir et je l’ai aménagé de façon à m’y sentir bien. Il est vrai que parfois vie privée et travail se mélangent, mais je pense que c’est lié à notre métier. L’immobilier ne se fait pas qu’en semaine de 9h à 18h. On vit immobilier en permanence, les contacts sont partout. L’important c’est de savoir se réserver des plages horaires pour soi. Pour ceux qui auraient du mal, songez à faire la formation gestion du temps. »

L’avis du coach sportif

coach

Au bout de 15 à 30 minutes d’effort soutenu, l’organisme libère des hormones, comme les endorphines et la dopamine. Grâce à elles, le corps s’abandonne, les muscles se relâchent et une sensation de plénitude nous envahit : le meilleur moyen pour décompresser ! Anthony, ancien participant de Koh Lanta, préparateur physique et coach sportif individuel, témoigne pour nous.

Que préconises-tu pour diminuer le stress et augmenter le bien être ?
« Il y a deux typologies de personnes et je m’adapte à chacune d’elles. Dans la première, je répertorie les non sportifs qui ont généralement moins d’énergie. Dans ce cas, je programme un circuit dynamique et énergique pour qu’ils puissent se libérer des tensions quotdiennes. Une sorte de défouloir en somme ! Ensuite, j’ai beaucoup de salariés ou d’indépendants très stressés par leur travail. On voit tout de suite qu’ils sont très tendus et avec eux, je travaille sur tout ce qui est relaxation et respiration .
La respiration est un élément important qu’on a tendance à oublier dans la gestion du stress… Je suis aussi leur psychologue… ! » Pour diminuer le stress, il faut donc : un entraînement sportif adapté à ses besoins, apprendre les techniques de respiration mais aussi savoir se confier pour être reboosté !

CAPIFRANCE envisage de proposer une formation « gestion du stress »

Briser le stress, comment ?

stress

Il est courant d’intérioriser le stress, particulièrement si vous êtes débordé. Laissez aller les tensions et retrouvez un sentiment d’équilibre fera une différence inouïe en vous apportant un style de vie équilibré et détendu dont vous pourrez profiter à fond. Quelques démarches simples vont vous aider à contrôler le stress. Suivez le guide !

Ne pas se fabriquer d’excuses
« Je n’ai pas bien dormi parce que mon mari ronflait », « Cette chaleur me donne mal à la tête », ne sont que des excuses déguisées pour justifier une tension excessive. Pour savoir que vous devez affronter des tensions avant qu’elles ne vous dominent, dépistez certains de ces petits signes. Vous seriez surpris de découvrir que le stress est présent dans plusieurs aspects de votre vie. Tenir le journal de bord de votre sommeil ou de vos migraines vous permettra d’identifier les choses qui vous stressent. Faites attention à votre niveau d’énergie et à votre capacité à vous concentrer ou à rester fixé sur une même chose.

Etre conscient des expressions de son visage
La tension ne se détecte pas que dans votre manque d’enthousiasme. Arriver à identifier les signes physiques qui montrent que vous êtes trop tendu vous aidera à contrôler votre stress. Chaque jour, aménagez-vous des plages horaires pour diminuer votre stress pendant quelques moments, en prenant le temps de mettre en harmonie vos objectifs, vos sentiments et vos soucis. Que ce soit un temps de lecture, un bain chaud ou une marche, assurez-vous que ce que vous faites n’est pas sur la liste des “choses- à-faire”.

Penser à respirer
Depuis des siècles, de nombreuses cultures orientales ont compris les bienfaits de la pratique des techniques de respiration pour un contrôle efficace du stress. Selon le « Health and Fitness Consultant Sincere Hogan », 8 à 10 respirations par minute sont le signe d’un état normal et détendu, et 15 et au-delà sont le signe que vous êtes passé en « mode stress ».

Méditer

mediter
La pratique de la méditation est connue comme étant le meilleur remède contre le stress. De plus, cela vous permettra de faire baisser votre anxiété. Jack Kornfiel (écrivain) assure qu’une méditation quotidienne de dix minute, donne d’immenses opportunités de maîtriser le stress. Pensez au yoya, au stretching postural…

Sport, loisirs, amis, famille
Pour augmenter votre taux de sérotonine (l’hormone de la bonne humeur) et rester efficace au travail, il est important de consacrer du temps à sa famille, à ses amis, à ses loisirs (cinéma, voyages…) et au sport. Des coupures qui sont essentielles à l’équilibre et qui contribuent au bien-être général. Une pause nécessaire pour revenir en force et multiplier les affaires durablement grâce à une santé de fer et une bonne humeur communicative qui font toute la joie de vos clients !

Savoir « débrancher »
Isolez-vous pour créer du silence. Eteignez télévision, ordinateur, téléphone et créez un espace de paix au milieu de vos habitudes stressantes. Le changement libérera votre esprit des distractions et vous permettra de vous écouter penser.

Le rire est un bon médicament

rire
Ceux qui pratiquent vraiment le contrôle du stress recommandent de ne pas prendre la vie trop au sérieux. Mettez du rire dans votre quotidien et dans celle de votre famille aussi souvent que possible. Des études ont prouvé que le rire affectait positivement le système immunitaire, accroissait le nombre et l’activité des lymphocytes et des cellules qui luttent contre les virus, les cellules étrangères et les cellules cancéreuses.

Solutionner le stress
Il est important de comprendre que les angoisses perpétuelles sur un sujet précis ne résoudront pas le problème et que persévérer dans cette voie n’apportera que plus d’anxiété. Identifiez la source de votre stress et travaillez à sa résolution au lieu de vous angoisser davantage dessus. Utilisez la variété de ressources qui s’offrent à vous, telles que la réflexion personnelle, la consultation d’un professionnel spécialisé dans la résolution des problèmes ou le dialogue avec des amis de confiance ou des êtres chers. Tout cela vous guidera sur la route de la résolution des situations stressantes.

Autres signes
Agressivité, perte de performances, perte de sommeil … Autant de signes avant-coureurs qui permettent de détecter et mesurer votre niveau de stress.

Les témoignages des capitiens

Le stress est-il lié à l’expérience et à l’ancienneté ?
Un conseiller qui débute sera-t-il plus sensible au stress ?
C’est tout l’objet de notre enquête. Zoom sur 4 profils différents !

Membre Prenium prenium

eric
Eric NEU, capitien du 57
Es-tu sujet au stress ?
« Oui mais ce n’est pas du mauvais stress car ça me motive et ça me pousse à faire toujours au mieux. »

Quels sont les signes du stress ?
« J’avais du mal à dormir jusqu’au jour où on m’a dit : « la nuit porte conseil ». A ce moment-là, je me suis rendu compte que ça ne servait à rien de penser à tous nos dossiers en cours et qu’il fallait s’autoriser à s’endormir paisiblement. Même lorsqu’on dort, notre cerveau travaille ! »

Dans ton travail, qu’est-ce qui est facteur de stress ?
« Les échéances qui approchent, ça me fait toujours stresser. Comme par exemple, les 7 jours après compromis. De toute façon, pour ne pas stresser, il ne faut pas se sentir dépassé et par rapport à cela, l’organisation est très importante. J’ai mis 4-5 mois pour me familiariser avec le métier. Au début, je stressais beaucoup plus. »

Quelles sont tes astuces pour réduire le stress ?
« Il est important de pratiquer d’autres activités comme les sorties en famille ou pour mon cas,
faire du vélo ! »

Membre Master master

jean-luc
Jean-Luc FERRANDIS, capitien du 13

Es-tu sujet au stress ?
« Oui de temps en temps… En tout cas, beaucoup moins qu’à mes débuts ! Lorsqu’on démarre, c’est difficile de ne pas stresser. Maintenant, j’ai un bon portefeuille clients. »

Quels sont les signes du stress ?
« Les symptômes sont sans appel : j’ai de suite mal au ventre. »

Dans ton travail, qu’est-ce qui est facteur de stress ?
« Pour moi, c’est de ne pas vendre pendant un moment. Si l’activité diminue pendant 1 mois ou 2 je vais vraiment stresser. »

Quelles sont tes astuces pour réduire le stress ?
« Je n’en ai pas vraiment… Du matin au soir, je travaille beaucoup et ça m’empêche de penser…Malgré tout, je sais m’octroyer quelques petites pauses. »

Membre Excellence excellence

gilles
Gilles DI LORENZO, capitien du 73

Es-tu sujet au stress ?
« Oui, depuis toujours je suis un grand stressé ! D’ailleurs, quand j’étais jeune je faisais des compétitions à haut niveau et la veille à l’hôtel, il m’est arrivé d’avoir une poussée de plaques qui disparaissent aussitôt la compétition finie ! Avec l’expérience, j’ai a pris à maîtriser mon stress et maintenant je sais le gérer. »

Quels sont les signes du stress ?
« Depuis que j’ai arrêté le café, ça va beaucoup mieux ! »

Dans ton travail, qu’est-ce qui est facteur de stress ?
« Je n’en ai pas vraiment mais en cherchant bien je dirais que je stresse davantage quand je me rends compte que j’ai oublié un élément important qui peut mettre en péril une transaction. »

Quelles sont tes astuces pour réduire le stress ?
« Dès que je commence à stresser, je fais de la sophrologie et c’est bien efficace ! Sinon, la piscine est un excellent moyen. En période de stress, il m’est déjà arrivé de prendre un sandwich et de nager durant ma pause de midi. Autre astuce, je m’allonge 20 minutes pour faire le vide… »

Membre Excellence+ excelence+

sylviane
Sylviane QUIVIGER, capitienne du 29

Es-tu sujet au stress ?
« Pas vraiment car j’ai besoin de stresser un peu pour être performante. »

Quels sont les signes du stress ?
« Ça peut être un blocage du dos ou des cervicales si je suis sur un dossier très difficile. Ça peut être également des insomnies mais ça ne me dérange pas, si j’ai du mal à dormir, j’en profite pour travailler ! »

Dans ton travail, qu’est-ce qui est facteur de stress ?
« J’ai plutôt tendance à répondre RIEN. »

Quelles sont tes astuces pour réduire le stress ?
« J’habite juste en face de la mer alors je vais me baigner, et ce, été comme hiver ! A Noël, je me suis baignée dans une eau à 8°. Sinon, je m’accorde un petit massage. »

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>