L'actualité de l'immobilier par CAPIFRANCE

Commerces & entreprises : des spécialistes chez les spécialistes !

Commerces & entreprises : des spécialistes chez les spécialistes !

nov 25, 2014

Parmi les spécialistes commerces et entreprises, certains ont fait le choix de concentrer leur activité sur un type de commerces bien spécifique. Ludovic BIANCAMARIA, capitien du 69, et Richard ISABEL, coach du 08, nous expliquent les raisons de leur spécialisation.

CAPI Actus : Pourquoi vous être spécialisés sur un certain type de commerces ?

Richard : Vendeur de fonds de commerces depuis de nombreuses années, j’ai vendu tous types d’affaires. Je me suis intéressé au métier de buraliste car il n’exige aucun diplôme de la part du repreneur et qu’il dégage de bons revenus. De plus, le côté technique et pointu des dossiers fait que les agences immobilières traditionnelles s’y intéressent peu.
Ludovic : En couple depuis 20 ans avec une coiffeuse, je me suis investi en tant que co-gérant dans son entreprise, et l’ai développée en rachetant plusieurs salons. J’ai énormément appris sur le métier, ce qui m’offre une vraie légitimité pour conseiller mes clients. Lorsque j’ai intégré CAPIFRANCE, j’ai très rapidement axé ma pige sur les supports spécialisés dans les salons de coiffure.

CAPI Actus : Comment vous organisez-vous pour trouver ces mandats spécifiques ?

Richard : Je suis en contact avec des buralistes qui m’informent des affaires à vendre. Ils ont toutes les informations grâce aux représentants qui les visitent. Je peux également compter sur leurs fournisseurs (presse, FDJ, PMU, etc.).
Ludovic : Je fais de la pub plusieurs fois par an sur Paruvendu, Le Bon Coin, et autres journaux spécialisés pour me faire connaître. J’envoie aussi 2 à 3 mailings par an chez les 1 600 coiffeurs du Rhône. Et cette année, j’ai envoyé un mailing dans les grandes villes des départements voisins pour commencer à me faire connaître ailleurs. Je viens aussi de faire un encart sur « Coiffure de Paris », magazine national, pour devenir incontournable dans ce milieu.

CAPI Actus : Quels sont les avantages ?

Richard : Pour ce type d’affaires, l’apport financier est conséquent, la règlementation est stricte et les dossiers demandent une parfaite connaissance des intervenants et de leurs exigences. Notre rôle est primordial, nous devons accompagner le repreneur pour tout le montage des différents dossiers fournisseurs. Mais pour nos clients, ces affaires sont très rentables et la formation est assurée par les fournisseurs. C’est idéal pour se lancer dans le commerce !
Ludovic : Lorsqu’on est hyper spécialisé, les clients savent que l’on est hyper professionnel. Pour moi, c’est un vrai avantage par rapport aux autres agences ! Cela rassure les clients et facilite vraiment la prise de mandats exclusifs.

Une stratégie efficace qui ne les empêche pas pour autant de travailler d’autres types de biens. Bravo à tous les deux pour vos réussites respectives !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>